Les mauvaises formes au go

Les mauvaises formes au go

Au go, les pierres que l’on pose peuvent prendre différentes formes. Un peu partout sur le goban, les coups que l’on joue se trouvent en lien avec nos pierres précédentes. Les formes ont d’ailleurs une connexion directe avec l’esthétique du jeu. Une forme efficace est très souvent une jolie forme de pierres. Au contraire, les mauvaises formes  engendrent généralement de mauvais résultats. Il existe énormément de formes différentes qui peuvent être applicables dans diverses situations, et généralement leur efficacité dépend du contexte.

On va aujourd’hui s’attarder uniquement sur les quelques mauvaises formes qui peuvent rapidement ruiner une position si on ne fait pas attention. Ce sont celles qui reviennent le plus fréquemment donc il faut rapidement éradiquer le mal à la racine avant que vous ne preniez de mauvaises habitudes ! Ce qui est bien avec les mauvaises formes, c’est qu’il n’y a même pas besoin de comprendre pourquoi elles ne sont pas bonnes, le simple fait de ne pas les jouer va sensiblement améliorer votre qualité de jeu. Je vais vous donner quelques arguments en plus, mais vous comprendrez rapidement dans vos parties pourquoi certaines formes sont moins efficaces que d’autres.


Commençons tout de suite notre listing des mauvaises formes avec le roi en titre, j’ai nommé : l’angle vide !

Un angle vide

C’est en effet une des mauvaises formes que l’on retrouve le plus fréquemment chez les nouveaux joueurs. Attention cependant à ne pas confondre l’angle vide avec l’angle plein !

Un angle plein

Cette dernière forme est au contraire tout à fait normale et très solide.

Alors pourquoi l’angle vide est-il si apprécié des débutants ? Ça je n’en ai pas la moindre idée, mais par contre je peux vous donner une ou deux raisons pour lesquelles on ne joue quasiment jamais d’angle vide. La première concerne les libertés : il y a deux façons de créer une forme de trois pierres adjacentes (à symétrie près) :

Dans la forme de 3 pierres alignées à gauche, le groupe a 8 libertés contre 7 pour l’angle vide. Une liberté de différence peut vous paraître négligeable mais vous allez vite vous rendre compte que beaucoup de combats ne se jouent qu’à une seule liberté dans ce jeu ! De plus, généralement, en partie réelle l’angle vide ne créée même pas de liberté. Prenez l’exemple suivant :

Les trois pierres noires ont trois libertés. Et si noir joue un angle vide en 1 :

Elles n’ont toujours que 3 libertés 🙁 Ce genre d’angle vide arrive souvent et est malheureusement très mauvais. Il ouvre la porte à votre adversaire pour toute sorte de mauvais traitement qu’il voudra vous infliger :

La forme de noire est tout simplement horrible dans cette séquence. Je pense que vous arrivez comme moi à sentir que ce gros paquet de pierres noires est extrêmement inefficace. C’est en grande partie du à l’atari super douloureux de blanc en 4. Une meilleure façon de jouer pour noir serait donc de s’étendre en 3 pour augmenter son nombre de libertés :

Mais même de cette façon, l’échange noir 1 pour blanc 2 est totalement inutile et contre-productif, il aurait été beaucoup plus intéressant pour noir de jouer directement en 1 dans le diagramme suivant :

Ce dernier coup est bien plus efficace que l’angle vide joué précédemment (comparer les libertés par exemple). Il pourra être joué dans certaines situations où augmenter le nombre de libertés de son groupe est nécessaire pour un combat. Cependant, en général, le coup de forme pour noir sera le tobi en 1 suivant :

Ce coup est en quelque sorte le point vital des trois pierres marquées. Vous vous inquiétez peut-être de la coupe que cela laisse dans la forme noire ?

Son efficacité dépendra de la situation environnante. Mais notez qu’elle laisse aussi des problèmes dans la forme blanche, marqués en X. En général ce ne sera pas bon pour blanc de couper aussi directement à cause des faiblesses dans sa forme.

Une autre façon de voir pourquoi l’angle vide est mauvais provient de la situation suivante :

Cette forme de 2 pierres est un kosumi. C’est une bonne forme qui a l’avantage d’être immédiatement connectée : si blanc joue en B pour essayer de la déconnecter, noir peut jouer en A et vice versa. Un angle vide s’apparente donc à un kosumi auquel on aurait prématurément joué un coup en A ou B pour connecter les 2 pierres. Avant même que blanc menace de les séparer ! Un coup inutile en somme.


Regardons maintenant une nouvelle forme, le keima :

Cette dernière est analogue au saut de cheval aux échecs, elle est également très courante au go. Ces deux pierres sont légères et sauf cas vraiment spécial, on ne peut pas vraiment les déconnecter. Vous vous demandez peut-être ce que fait le keima dans cette article, qui est sensé traiter des mauvaises formes ? Et bien il arrive souvent de voir des joueurs laisser leur keima se faire couper en deux !

Oui ne me regardez pas avec étonnement, je vous assure que vous avez déjà laissé vos keima se faire violemment traverser comme ça, même sans vous en rendre compte ! Généralement la situation ressemble à quelque chose dans le genre :

Comment ça vous ne voyez pas le problème ? La forme noire est complètement déchirée !

Le problème principal de ce type de forme est l’inefficacité des 4 pierres noires de chaque côté. La forme est tellement mauvaise que l’on a le sentiment qu’il est quasiment impossible pour noir d’attaquer sévèrement les trois pierres blanches maintenant. C’est quelque chose que vous expérimenterez vous-même dans vos parties. Un autre argument notable est que le groupe blanc coupe les deux groupes noirs tout en étant solidement connecté. Si on prend l’exemple suivant pour comparer :

La situation ressemble un peu à la précédente, les deux groupes noirs de deux pierres sont également séparés. Et pourtant cette dernière est infiniment plus favorable à noir que la précédente. Ici blanc sépare les deux groupes noires et utilisant lui même deux groupes différents, au lieu d’un seul.


Continuons notre étude avec le tobi :

C’est une des formes les plus classiques et courantes du jeu. « Un tobi n’est jamais mauvais » dit même le proverbe. C’est une forme simple et efficace. Elle est difficile à déconnecter sans condition particulière favorable. Si blanc essaye néanmoins, voici ce qui va arriver :

La coupe blanche en 5 est excessive. Pour vous expliquer rapidement pourquoi le combat après la coupe sera très souvent bon pour noir, on peut simplement comparer les libertés des deux groupes noirs et des deux blancs.

Le groupe A de trois pierres noires a 5 libertés, les deux pierres noires B en ont 3. La pierre noire C ainsi que la blanche D isolée ont chacune 2 libertés. Localement le groupe B est beaucoup moins solide que le groupe A, du aux 2 libertés de différence principalement. Les groupes C et D se valent. Blanc se bat donc avec un désavantage concernant l’efficacité de ses groupes, mais encore plus important : noir a l’initiative pour le prochain coup. Il va donc pouvoir renforcer sa pierre C, et les deux groupes blancs seront alors bien plus faibles que les deux noirs !

Comme le keima, le tobi est une forme classique très utilisée. Pourtant, certains joueurs de go barbares laissent parfois leur joli tobi se faire couper net en deux !

Cette forme devrait vous rappelez le keima déchiré que l’on a vu précédemment, et c’est normal : ces deux situations sont très similaires et l’une arrive généralement avec l’autre. Cette forme est ce qu’on appelle un tobi déchiré, et c’est également une très mauvaise forme au go !

Pour vous donner une idée, voici ce que ça m’inspire :

La prochaine fois que vous vous apprêterez à laisser vos formes se faire déchirer, mettez-vous à la place du rondin… Ça fait mal.


Et voici la dernière forme que nous allons regarder aujourd’hui :

À quoi ça vous fait penser ? Un œil ? Un éléphant ? Peut-être un peu des deux ?

Comment ça aucun des deux ?! Mais c’est un œil d’éléphant voyons ! Bon si vous ne voyez pas le rapport, rassurez-vous : je ne l’ai toujours pas trouvé non plus. Les joueurs de go appellent ça aussi un « pas d’éléphant » parfois (peut-être un peu plus parlant). Bref je ne vous fais pas plus attendre, voici le point vital de la forme :

On s’y attendait un peu : c’est le centre de la forme. Mais pourquoi est-ce désagréable pour noir si blanc joue là ? Mettons que vous jouiez le coup suivant :

Rien ne vous choque ? C’est un keima déchiré que vous venez de provoquer !

C’est très grave ça… Je vous avais prévenu pourtant, ça arrive parfois plus vite qu’on le croit ! Le coup noir 2 précédent n’était donc pas bon. Essayons autre chose, le coup suivant par exemple :

On sent que noir essaye de connecter ses pierres un peu maladroitement. Peut-être un peu trop d’ailleurs. Blanc peut simplement pousser en 2 et en 4 :

La situation risque de rapidement tourner au vinaigre pour noir, il a des points de coupes un peu partout ! Bref, il n’y pas vraiment de bonne réponse localement avec un œil d’éléphant. La meilleure solution est peut-être de jouer ailleurs plutôt que d’empirer la situation.

Si votre adversaire joue cette forme, n’hésitez pas à jouer au point vital (au milieu) sans vraiment réfléchir, ce sera généralement une source d’ennuis importante pour lui 🙂

Un exemple :

Le simple fait de pousser avec blanc 1 fait que, si noir recule en 2, il crée une forme d’œil d’éléphant ! Blanc se parachute alors immédiatement dedans. Il n’a même pas besoin de calculer une séquence, la situation devient tout de suite plus compliquée à gérer pour noir.


Voici donc pour notre tour des mauvaises formes basiques. Efforcez-vous de les visualiser dans vos parties, que ça soit vous qui les jouiez ou vos adversaires. Petit à petit vous arrivez à sentir pourquoi ces formes sont si mauvaises. Bien sûr comme pour toute théorie au go on peut trouver des contre-exemples. Les formes que l’on vient de voir peuvent donc dans certaines situations être des bons coups, mais c’est très rare. Pour le moment essayez de bannir ces formes de votre jeu. Vous découvrirez en progressant dans quelle situation il faut parfois jouer la mauvaise forme pour vous sortir d’une mauvaise situation.

Maintenant, le prochain qui laisse un keima se faire déchirer, je sors ma hache ! 👿

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.